Programme Concours Local 3 ans Dijon

Mardi 29 septembre aura lieu le concours Local 3 ans monté de Dijon, qui se déroulera comme chaque année à L’Etrier de Bourgogne (Chemin de la Colombière, 21000 Dijon).

Une trentaine de chevaux Selle Français et Anglo Arabe sont attendus. Ils évolueront le matin au Saut en Liberté et au Modèle, ainsi qu’aux allures montées l’après-midi.

Retrouver ci-dessous, le programme du concours à télécharger.

Programme concours Dijon

 

Informations sur le déroulement :

Accueil : à partir de 8h30

Toise : 8h30

Début des épreuves : 9h

Matin : Saut en liberté et Modèle

Midi : Possibilité de déjeuner sur place – 13 € par personne – à réserver le matin, à l’accueil du concours

Après Midi : Allures Montées – Le dispositif du saut monté sera installé pour ceux qui le souhaitent.

Remis des prix : à la fin des épreuves

Buvette sur place – Entrée gratuite

Rappel :

Ce concours est qualificatif pour le Régional 3 ans qui se déroulera à Equivallée Cluny, le mardi 6 octobre.

 

 

Bon Concours !

 

Le concours régional 3 ans monté : Support du projet SoGen

Le concours sera le support d’un test de mesures d’accélérométrie lors de l’atelier de saut en liberté. Tous les chevaux du concours seront équipés d’un surfaix avec un boitier de mesure pour le saut en liberté.
Ce test s’intègre au projet « SOGEN »  réalisé en partenariat entre les stud-books, l’IFCE et l’INRA»
Il est conseillé d’habituer les chevaux à sauter avec un surfaix avant le concours.
Plus de détails sont disponibles ci-dessous.
 
La réalisation pratique de cet atelier sera assurée sur place par une équipe de l’IFCE.  Il s’agit de la même équipe qui a réalisé les enregistrements au printemps lors des concours SHF. Elle sera à votre entière disposition pour répondre aux questions.
Le concours auquel vous participez est support du projet SoGen
Ce projet est conduit en partenariat entre la SHF, les associations de race SF, AA, PFS, CSAN, les représentants des éleveurs, l’ifce et l’Inra. Il vise à une meilleure caractérisation du cheval de saut d’obstacles en utilisant les outils de la génomique.
Deux étapes sont nécessaires à la mise en place de ce projet :
– la première consiste à mesurer de façon détaillée une population de chevaux pour obtenir des informations précises sur différents caractères : c’est le phénotypage ; le rapprochement avec l’analyse des performances sportives fait aussi partie intégrante de cette phase ;
– la seconde permet d’analyser les caractéristiques des gènes de ces mêmes chevaux : c’est le génotypage.
Sur quels critères porte cette étude « SoGen » ?
Au cours de ce projet, la morphologie et les allures de chevaux sortant en épreuves de 4ans et 5 ans (cycle classique et cycle libre) de la SHF sont mesurées. Des chevaux de 3 ans sont en parallèle mesurés lors du test de saut en liberté.
 Pour mesurer les allures et le saut en liberté, la technique d’accélérométrie est utilisée. Elle consiste à enregistrer à l’aide d’un capteur fixé à la sangle du cheval tous les mouvements de celui-ci et d’en déduire des dimensions telles que la cadence, la régularité, la symétrie, l’équilibre entre propulsion des postérieurs et des antérieurs dans chacune des 3 allures et lors du saut.
Organisation pratique :
· Quelques instants avant son entrée dans le rond d’Havrincourt, le jeune cheval est équipé d’un surfaix doté d’un boîtier d’enregistrement accélérométrique. Le processus de sauts tel que prévu par le règlement (dispositif, distances, cotes, nombre de sauts) n’est pas modifié pour ledit enregistrement. L’intégralité du test du cheval dans le rond est enregistrée. Le surfaix et le boîtier accéléromètre ne seront retirés qu’en sortie du rond.
· Cette opération concerne tous les chevaux de 3 ans inscrits au concours (participation obligatoire).
· Avant le concours, il est conseillé aux éleveurs d’habituer leurs chevaux à sauter avec un surfaix.
· Les mesures réalisées n’interviennent aucunement dans le classement de l’épreuve.
· Les chevaux ainsi mesurés à 3 ans sur l’épreuve de sauten liberté intégreront l’année suivante le programme SoGen via les mesures lors des épreuves SHF. C’est ainsi que seront notamment intégrées leurs performances sportives et fait le rapprochement avec leur génome.
· Une fois le dépouillement réalisé, les résultats seront communiqués à chaque propriétaire, sans diffusion publique des données de chaque cheval.